Une Québécoise réagit à une vidéo sur le français québécois

Aujourd’hui, je réponds à Loïc Suberville, bien connu pour son concept de vidéos humoristiques sur le français, qui se lance dans un format plus long sur YouTube afin de décrire le français québécois. Est-ce que l’humoriste français tombera dans le piège de la caricature, comme ses compatriotes que j’ai démasqués dans cette capsule?

Pourquoi les Québécois prononcent « paère » et « maère »?

D’où vient ce A qui s’insère avant le È? Ce phénomène s’appelle une diphtongue et décrit une voyelle qui change de son en cours d’élocution. C’est ce que Loïc tente de reproduire en prononçant « bila-ingue » au lieu de « bilingue ». Il est facile de tomber dans l’exagération et la caricature en tentant de reproduire un accent différent du nôtre. C’est ce qui arrive ici!

C’est vrai que les Québécois n’utilisent pas le « vous » de politesse, même avec les étrangers?

Il est faux de dire que les Québécois n’utilisent jamais le pronom de politesse « vous ». Par contre, la forme familière « tu » semble s’installer plus vite et plus facilement, et est donc plus fréquente, au Québec qu’en France. Plusieurs raisons expliquent ce phénomène, que j’analyse en profondeur dans la capsule Au Québec, on dit VOUS ou TU?

Les Québécois disent « char » au lieu de « voiture »

Cette « fausse » comparaison a la vie dure! Les Québécois ne remplacent pas systématiquement le mot voiture par char, puisque les deux mots sont employés fréquemment ici. C’est qu’ils appartiennent à des registres de langue différents et sont donc employés dans des contextes différents. Pour faire une comparaison avec la France, il faudrait dire que char équivaut à bagnole ou caisse.

Que veut dire « ma blonde » en québécois?

Blonde est l’équivalent de copine ou petite amie en France, et ce, peut importe la couleur des cheveux de la femme en question! Selon le dictionnaire Usito, qui décrit le français québécois standard, cet emploi est un héritage des parlers de France, comme en témoigne la vieille chanson traditionnelle Auprès de ma blonde, où le mot signifie « jeune femme courtisée ». Notons finalement que ce terme est souvent utilisé même dans les couples mariés, blonde ayant une connotation affectueuse que femme, épouse ou conjointe n’ont pas nécessairement.

Pourquoi les Québécois traduisent les panneaux STOP?

C’est vrai qu’au Québec, on lit « arrêt » au lieu de « stop » sur les gros panneaux rouges? Eh bien oui!

Bon, il est évident que la traduction des « stops » n’est pas essentielle à la compréhension. En voyant juste le gros octogone rouge, même s’il n’y avait absolument rien décrit dessus, probablement que tout le monde sur la planète comprendrait qu’il faut s’arrêter.

Traduire les « stops » n’est alors pas une question de compréhension, mais bien une question politique, identitaire. C’est une façon d’affirmer que notre collectivité est fière de sa langue, qui n’est pas l’anglais. C’est vraiment une question de représentativité des langues.

Livres et cours


Étudier avec maprofdefrançais
**Notez que Geneviève ne donne pas de leçons individuelles ni de cours de groupe. Voici les options qui s’offrent à vous.**

Formation Comprendre
les Québécois


Cours de compréhension orale

EN SAVOIR PLUS

Formation Améliorez
votre prononciation
en français québécois


Cours de prononciation

EN SAVOIR PLUS

Exercices pratiques
sur Patreon


Ressources disponibles en abonnement mensuel

EN SAVOIR PLUS

Abonnez-vous aux actualités !

Restez au courant de tout grâce à notre infolettre.

Réseaux sociaux

Suivez-nous !