Pourquoi les Français sont incapables d’imiter l’accent québécois?

Imiter l’accent québécois, c’est possible pour quelqu’un qui n’est pas né ici? Notre accent semble fasciner les francophones d’outre-mer. Plusieurs s’essaient à l’imiter, rarement avec un résultat très heureux… Mais pourquoi les Français sont incapables d’imiter l’accent québécois? Voici trois raisons qui expliquent cette difficulté.

1. Le québécois dispose de sons disparus en France

En effet, le français québécois a conservé des voyelles que certains Français ne prononcent plus. Par exemple, la nasale UN, ainsi que les versions longues des voyelles È et A, que certains francophones de Suisse et de Belgique ont, par ailleurs, eux aussi gardées.

Ces voyelles longues sont d’ailleurs propices au phénomène de diphtongaison, que le dictionnaire Usito définit comme des « [v]oyelle[s] composée[s] de deux timbres successifs distincts. »

Pour vous faire une idée de certaines de ces prononciations, ne manquez pas cette analyse d’une publicité québécoise.

2. Le français québécois est moins « tendu »

Effectivement, la prononciation au Québec est musculairement plus relâchée, moins tendue.  Par conséquent, il est plus facile pour un Québécois d’ajouter de la tension dans ses muscles pour imiter l’accent européen que pour un Européen de se relâcher. Si, depuis tout petits, ils ont appris à faire toutes les voyelles bien tendues, bien stables, c’est vraiment plus difficile de relâcher tout ça, de devenir un peu plus « slack » pour parler comme un Québécois.

3. Imiter l’accent québécois : question d’exposition

Pour pouvoir bien imiter un accent, il faut l’entendre souvent, y être assez exposé et sur une longue période. Et puisque le français de France constitue la variété de référence, les Québécois sont beaucoup plus exposés à l’accent français que le contraire : films, chansons, séries, entrevues avec des artistes Français de passage et contenus américains doublés en France.

Même si, depuis les dernières années, beaucoup d’artistes québécois font carrière en France, ils modifient souvent la façon dont ils parlent à la caméra. Par conséquent, les Français ont moins d’occasion d’entendre notre manière de parler. Voilà qui explique qu’ils ont plus de difficulté à imiter l’accent québécois.

Livres et cours


Étudier avec maprofdefrançais
**Notez que Geneviève ne donne pas de leçons individuelles ni de cours de groupe. Voici les options qui s’offrent à vous.**

Formation Comprendre
les Québécois


Cours de compréhension orale

EN SAVOIR PLUS

Formation Améliorez
votre prononciation
en français québécois


Cours de prononciation

EN SAVOIR PLUS

Exercices pratiques
sur Patreon


Ressources disponibles en abonnement mensuel

EN SAVOIR PLUS

Abonnez-vous aux actualités !

Restez au courant de tout grâce à notre infolettre.

Réseaux sociaux

Suivez-nous !